Isolation acoustique et thermique d’un plancher en bois

Être dans un endroit tout plein de bruit sans que l’on puisse rien n’y faire s’avère tout à fait désagréable. Mais aussi, se trouver dans une maison dépourvue de chaleur l’est plus encore. Et pourtant, c’est ce qui se passe constamment si l’on ne remédie pas à ces problèmes. En tout cas, il a été vu que procéder à une isolation acoustique et thermique du plancher permettait d’éviter ce genre d’embarras. C’est effectivement un moyen très efficace pour lutter contre certaines formes d’inconfort. Bien isoler son plancher, c’est penser avant tout à ses futurs avantages, à son avenir.

 

Les conditions requises pour l’isolation acoustique d’un plancher à bois

image500La propagation d’un bruit se ressent énormément dans un lieu. Elle s’annonce encore plus bruyante quand ce dernier n’est pas isoler acoustiquement. Toutefois, il est nécessaire de penser aux différents facteurs qui pourraient rendre cela possible.

Sont à prendre en compte le type de plancher que l’on a, le type de technique que l’on utilisera, le revêtement qui sera mis en place, le type de bâtiment (généralement vieux ou neuf), les matériaux à utiliser, et enfin, la performance recherchée.

Si les conditions le permettent, il est indispensable de traiter le bruit à la source. Toutefois, il faudra également penser à adapter les alentours pour optimiser au maximum. Il s’agit ici des parois latérales, soit, les murs.

 

Les points positifs d’une Isolation thermique du sol en bois

L’isolation thermique est la garantie d’un confort de vie. En agissant ainsi, on évite ainsi de perdre la petite dizaine d’énergie qui peut se faufiler par cet endroit. C’est pourquoi il est important de bien isoler le plancher, même s’il est en bois. Le bois en effet, constitue déjà à lui seul un élément essentiel à l’isolation thermique du plancher.

Mais que l’isolation à faire soit une nouvelle construction ou une rénovation, le choix de l’isolant à utiliser reste primordial. En outre, cela devra se faire par rapport à la façon dont le plancher a été disposé, de la résistance de ce dernier, de la performance thermique recherchée, ainsi que l’esthétique. Certains isolants prennent déjà en compte ces différents points.

 

Ce que l’on gagne à effectuer un bon isolement

image501On ne cesse de vanter les mérites du fait d’isoler le sol. Si éviter la déperdition d’énergie est la plus connues des avantages de cette dernière, d’autres bienfaits existent encore. D’un côté pratique, l’isolation du plancher n’est pas aussi dure à faire que celui d’un mur ou des combles.

Côté matériel, les isolants naturels s’avèrent parfois plus performants que d’autres. Afin d’obtenir un maximum de rendement sur un projet d’isolation, le plus important est de miser sur le choix des matériaux à utiliser.